Interventions en classe

La liste ci-dessous présente des artistes susceptibles d’intervenir auprès des élèves participant au concours, sur sollicitation de leur enseignant-e. Attention, il s’agit là de professionnel-le-s auxquel-le-s il convient de demander la tarification. 


DANSE

Kerline PAUL
© DR

René PIERRE

Maître de ballet, chorégraphe, Compagnie BAMBOCH LAKAY
Contact : prenebl@yahoo.fr
Site : association-bamboch-lakay.fr

Né en Haïti, René PIERRE est maître de ballet et chorégraphe au sein de la compagnie BAMBOCH LAKAY (association socio culturelle franco-haïtienne, créée en 1991, pour « promouvoir la Culture Haïtienne ») dont il est le président. Il donne des cours de danses profanes comme le Rara, le Contre-Danse, les Tresses de ruban ou le Koumbit. Il propose un éventail de choix dans la pure tradition haïtienne telles que les danses sacrées (par exemple le Pétro), le Congo (danse des amoureux), le Nago (danse qui exprime la liberté) et le Yanvalou (danse du serpent où les danseurs ondulent pour imiter la couleuvre).
> Biographie officielle

Florence Boyer
© DR

Florence Boyer

Chorégraphe, interprète, chercheuse
Contact : voir sur le site
Site : www.artmayage.fr

Originaire de la Réunion, Florence Boyer a développé une écriture chorégraphique singulière, fruit du mélange entre danses traditionnelles réunionnaises, comme le maloya, et la danse contemporaine. Passionnée par l’histoire des pratiques physiques, elle s’est aussi plongée dans l’histoire de son île et de l’esclavage. C’est avec sa compagnie ARTMAYAGE qu’elle développe son travail chorégraphique. Parallèlement, elle enseigne la danse maloya à Paris et anime de nombreux stages.

Rhodnie Désir
© DR

Rhodnie Désir

Chorégraphe
Contact : info@rhodniedesir.com
Site : www.rhodniedesir.com

Rhodnie Désir a lancé récemment Bow’t Trail, un parcours vivant qui éveille les mémoires en prenant appui sur la création chorégraphique, le travail de l'historien et celui du tambourinaire (www.bowttrail.com). Mené en relation avec « La Route de l’esclave » (projet UNESCO), ce spectacle qui valorise les héritages africains et leurs apports culturels traversera pas moins de 40 pays au cours des 8 prochaines années !

Max Diakok
© DR

Max Diakok

Chorégraphe
Contact : diakoka@gmail.com
Site : http://compagnie-boukousou.fr/WordPress3/?page_id=5

Originaire de Guadeloupe, Max Diakok a été foré à des danses très variées (traditionnelle, classique et contemporaine). Aujourd’hui, il se consacre en priorité à la danse contemporaine t africaine ainsi qu’à d’autres techniques corporelles qu’il enrichit de sa maîtrise du « Gwoka », ensemble de danses et de musiquehéritées de l’esclavage. Outre son activité de danseur-chorégraphe, Max Diakok anime également des ateliers pédagogiques.

Chantal Loïal
© DR

Chantal Loïal

Chorégraphe
Contact : contact@difekako.com
Site : www.difekako.fr

On t’appelle Vénus, monté par la compagnie Difé Kako est un spectacle qui interroge le regard de l'Occident sur l'Autre, à travers le personnage de la Vénus hottentote. Chantal Loïal a également participé au documentaire Ensemble nous bâtirons des ponts qui témoigne de l’action menée en Guadeloupe par la compagnie avec des élèves de 3ème.

© 2015 - 2021 Ligue de l'enseignement - Fédération de Paris | Mentions légales | Politique de protection des données personnelles | Nous contacter